Banque en ligne

Dans un monde où tout le monde est convié à s’intégrer face aux changements qui émanent des nouvelles technologies, les banques en ligne également poussent les consommateurs à entrer dans le même bateau avec leurs services 100% en ligne. Une bonne partie des banques en ligne font partie des réseaux des banques classiques alors que d’autres ont pour origine principale, les sociétés d’assurance. Par contre toutes les banques en ligne issues ou pas de ces plateformes déjà existantes, sont tout à fait indépendantes sur toute la ligne et volent de leurs propres ailes tant en ce qui concerne leurs offres qu’en ce qui concerne leurs tarifications ; puisque même entre elles, toutes les banques en ligne ne sont pas unanimes en matière des prix.

Comment fonctionnement les banques en ligne ?

Autonomes, les banques en ligne transmettent également cette autonomie auprès de leurs consommateurs qui ne savent pas comment se diriger dans un guichet physique pour prendre part à une offre bancaire puisque ces guichets n’existent que de manière virtuelle à l’exception du guichet physique utilisé par Hello bank et même là, il s’agit d’un cas à voir. Entre le banquier et le prospect on va le dire ainsi, tout commence par une inscription à un compte personnel avant la souscription à un service ou un produit quelconque.

En qualité de services et produits, plusieurs options s’offrent aux consommateurs selon leurs besoins. Alors que certains visent expressément les produits boursiers pour devenir de gros investisseurs, la priorité pour d’autres se résument sur les produits d’assurances-vie ou encore sur les produits dits sur livrets. Pour rafraîchir la mémoire, les livrets fiscalisés et les livrets défiscalisés ne jouent pas les mêmes rôles puisque leurs rendements ne sont pas les mêmes vis-à-vis des consommateurs sachant que tout est question des taux d’intérêts. Chaque banque en ligne peut proposer les livrets spécifiques à côté de ceux connus habituellement tels que les livrets A ou les livrets DD. On trouve chez ING Direct par exemple, le livret Epargne Orange actuellement à la Uneà cause de son taux bonifié de 3%sur le montant fixé des versements.

Le crédit immobilier est tout aussi un service phare qui attire l’attention des consommateurs en ligne surtout avec les offres faites par Boursorama banque qui ne contraignent pas le demandeur de crédit à domicilier son salaire auprès de la banque. En plus en aucune obligation d’apporter une garantie exorbitante, le client de la banque à accès au crédit le plus tôt possible tout en sachant que le remboursement intervient à la base d’un taux moins fort.

Avec les banques en ligne, les consommateurs agissent et raisonnent en terme d’avantage et les comparatifs en ligne sont réservés pour faire la nuance entre ces banques en ligne au profit de ces passionnés des services bancaires sur internet. Autant il est possible de comparer les offres sur les opérations boursières, autant la comparaison peut l’être pour le reste des produits.

Au-delà des ordinateurs utilisés pour avoir accès aux services en ligne, les tablettes et les mobiles sont aussi à l’origine du nombre croissant des clients comptabilisés des institutions bancaires sur internet, ces institutions qui luttent par voies et moyens à mettre en place des instruments confortables pour le quotidien des opérations bancaires. C’est l’une des raisons pour laquelle Boursorama bank se tue à améliorer son espace web pour l’intérêt des utilisateurs des smartphones et des tablettes.

A l’allure où vont les choses, on est convaincu que les innovations enregistrées jusqu’alors dans le milieu des banques électroniques, dans les années à venir, ne représenteront plus qu’un faible pourcentage à côté de toutes celles qui surviendront en peu de temps.